Réduction du risque et soin du burnout

L’OBLIGATION LÉGALE DE PRÉVENTION DU BURN-OUT INCOMBE À TOUTE ENTREPRISE POUR L’ENSEMBLE DES EFFECTIFS.

NOTRE CABINET PSYCHIKK VOUS APPORTE NOTRE COLLÈGE D’EXPERTISE CLINIQUE OPÉRATIONNELLE DANS LA PRÉVENTION OBLIGATOIRE ET LE TRAITEMENT CURATIF DU BURN-OUT

NOTRE COMITÉ SCIENTIFIQUE PERMET DE CONCILIER LA PRESSION ACCRUE DE PERFORMANCE ET DE RÉSULTAT DEMANDÉ AUX ENTREPRISES AVEC LE RENDEMENT OPTIMAL DES SALARIÉS ET LEUR SANTÉ PSYCHIQUE AU TRAVAIL

UN PLAN D’ACTIONS PRÉVENTIVES OBLIGATOIRES DIRECTEMENT OPÉRATIONNEL ET UN ACCOMPAGNEMENT SPÉCIALISÉ RAPPROCHÉ ADAPTÉ À VOTRE SECTEUR ET POSTES

La multiplicité des situations de travail est à analyser selon la psychodynamique du travail et de ses conditions d’exercice, comportementale et interpersonnelle, cognitive, émotionnelle, motivationnelle ou liée à l’attitude. À l’identique de tous risques psychosociaux (RPS), le syndrome d’épuisement professionnel Burn-out, provient d’une situation globale de travail dégradée, mettant en jeu l’individu – et l’organisation – au sein de laquelle il officie. Par conséquent il est primordial de circonscrire ce processus appelé burnout, afin de permettre à toute structure, privée comme publique, d’agir en amont pour éviter son apparition et ses coûts humains et financiers pour l’entreprise.

Loin de la dramatisation des médias, ou de l’amplification, notre Cabinet Psychikk met son collège d’expertise clinique opérationnelle axée sur une Analyse scientifique des risques, concrètement un espace pour initier de façon pratique une méthodologie opérante en amont.

En aval, et en lien avec les médecins intervenants, notre Psychothérapeute spécialiste comportementaliste cognitiviste (TCC), diplômé de l’Université PARIS VIII, accueille en prise en charge spécialisée les salariés en consultation individuelle confidentielle en souffrance au travail.

Il ne s’agit pas de rechercher un coupable mais d’optimiser les actions internes, parfois déjà existantes mais à étoffer.

Que ce soit le vocable burn-out ou toute souffrance psychologique au travail, nous accompagnons dans un cadre propice, employeurs, dirigeants, managers opérationnels, collaborateurs subordonnés. Il ne s’agit pas de considérer le burn-out comme un épiphénomène contre lequel l’entreprise privée ou structure publique ne pourrait rien.

Des outils de mesures et de détection des signaux collectifs et individuels répondants aux plus hauts standards scientifiques internationaux en matière de prévention, de soin, et d’évaluation Psychométriques triangulaire cognitions-émotions-comportements de travail.

Les exigences liées à l’intensité et au temps de travail, les exigences émotionnelles, le manque d’autonomie et de marge de manœuvre, la juste reconnaissance assurée, la qualité de travail et son rendement, les rapports sociaux hostiles et les relations interpersonnelles de travail, les conflits de valeur et la qualité empêchée, l’insécurité de la situation de travail, les caractéristiques psychopathologiques liées à l’individu et au collectif de travail.

Notre Cabinet Psychikk construit des scénarios adaptés à la singularité des secteurs d’activités et postes en prise en charge collective, ateliers travail, monitoring et accompagnement institutionnel dédié aux employeurs, dirigeants, managers operationnels mais aussi une prise en charge globale individuelle spécialisée afin de concilier le salarié à reprendre pied tout en continuant à travailler sans interrompre le rendement de sa mission allouée. Après la phase de retrait, d’arrêt maladie ou accident du travail, nous initions la préparation du retour à l’emploi, ce qui permet à l’entreprise de limiter la sinistralité et les coûts financiers et humains afférents. La rétention des talents clés est ainsi maintenue.

L’action de notre comité scientifique sur l’environnement professionnel est respectueuse des valeurs de l’entreprise. La structure privée ou publique peut ainsi de manière très opérationnelle prévenir le burn-out.
Une démarche participative en intelligence collective d’évaluation des risques conformément aux principes généraux de prévention.

  • L’action de prévention du Burn-out est aujourd’hui et restera une obligation légale pour tout employeur. Il lui est sommé de s’y soumettre. Elle est encadrée par une Réglementation Nationale et Européenne stricte.
  • Il incombe à l’employeur d’évaluer les risques Psychosociaux et prendre les mesures pour assurer la sécurité visant la santé physique et mentale des travailleurs.
  • Il s’agit d’une obligation de sécurité de résultat du code du travail Art. L4121-1 | L4121-2 | 4221 | L4222. Des accords nationaux interprofessionnels privés et dans la fonction publique renforcent la législation stricte.
  • La faute inexcusable de l’employeur est systématiquement engagée. L’imputabilité est prononcée.
  • Lorsque l’employeur avait ou aurait dû avoir conscience du danger auquel était exposé le salarié et qu’il n’a pas mis en action les mesures actives adéquates pour l’en préserver, ce manquement lui est préjudiciable.